DataSelfie: voyez ce que Facebook pense de vous

Vous le savez certainement: traquer les actions des internautes sur la toile est devenu quelque chose d’indispensable pour les publicitaires. Au plus on pourra en savoir sur vous, au plus on pourra vous proposer des publicités ciblées. Evidemment, Facebook ne déroge pas à la règle: le réseau social américain est peut-être la société qui en connait le plus sur votre vie privée, ils auraient tort de se priver! Grâce à DataSelfie, vous allez pouvoir comprendre ce que Facebook pense de vous.

DataSelfie

Afin de sensibiliser les internautes, les 2 fondatrices de studio Data X (New York), Hang Do Thi Duc et Regina Flores Mir, ont eu l’idée de créer DataSelfie, une extension pour navigateur qui a pour but de faire la même chose que Facebook: analyser comment vous utilisez la plateforme et quel genre de contenu vous consommez ou produisez, que ce soit le visionnage d’une vidéo, la lecture d’un article ou le « like » d’un statut. Une fois que l’extension a collectionné assez de données, celles-ci seront analysées par l’intelligence artificielle d’IBM Watson ainsi que différents algorithmes de machine learning. Le résultat ? Un profil détaillé sur votre personnalité, votre opinions politiques ou religieuses, votre propension à l’achat, etc.

La vidéo de présentation de DataSelfie montre quelques exemples de ce que vous pourrez trouver sur votre profil:

Il est cependant important de garder en tête que ces informations sont données à titre informatif: les algorithmes réels de Facebook n’étant pas publiés, il est impossible de définir exactement les données traquées par Facebook et comment celles-ci sont utilisées.

Pour le moment, DataSelfie n’est disponible que pour le navigateur Chrome.

Et combien ça rapporte tout ça ?

Alors que DataSelfie vous permet de comprendre comment sont analysées vos données, Facebook Data Valuation Tool (FDVT), une autre extension pour Chrome, compte le nombre de publicités qui vous sont affichées et estime la valeur de ces différentes publicités en fonction de votre profil. En effet, il y a de grandes chances d’avoir des publicités plus rémunératrices si vous avez un profil d’un adulte avec un pouvoir d’achat comparé à un profil d’un enfant de 13 ans.

Ça ne vous plait pas ?

DataSelfieSe rendre compte de ce genre de chose peut mettre mal à l’aise. Facebook est ici mentionné, mais il faut savoir que la plupart des autres réseaux sociaux et applications mobiles font pareil. Whatsapp, par exemple, a été racheté par Facebook en 2014. On peut facilement imaginer qu’ils analysent également le contenu de vos messages afin d’affiner le profil que Facebook a de vous.

Si cela vous gêne, il n’y a pas 1000 solutions: vous ne pourrez pas utiliser Facebook sans que celui-ci n’utilise vos données à des fins commerciales. Bien qu’il n’y ait pas beaucoup de bonnes alternatives à Facebook, il y existe cependant des alternatives sympas pour Whatsapp qui vous garantissent que vos messages restent confidentiels: ils ne seront ni chiffrés et ni analysés par l’organisation proposant le service de messagerie. Côté web, vous pouvez utiliser les extensions AdBlock et Privacy Badger qui respectivement bloqueront l’affichage de publicités et le tracking de votre activité sur le net.

Une chose est sûre: on n’a pas fini d’être traqué sur internet. Il est donc primordial de faire attention à ce qu’on écrit, publie, aime ou commente sur la toile, même sur des plateformes alternatives.

Et vous, avez-vous des trucs et astuces pour éviter d’être traqué sur internet ?

Pyo

Comments

  1. By Goral

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.