SEO : le contenu est roi !

Stratégie de contenu

Dès qu’on s’intéresse un tant soit peu au référencement, on est directement accablé par des dizaines de conseils d’optimisation qui vont dans tous les sens. Certains sont, en effet, bons, mais, au contraire, on tombe parfois sur des âneries dispensées par quelques webmasters. Cependant, il y a un sujet sur lequel tous les référenceurs seront d’accord : en SEO, le contenu est roi.

Le contenu de votre site, autrement dit, les différents textes et images qui y figurent, est un facteur clé de votre positionnement (et peut-être le plus important de tous) : vous aurez beau optimiser de nombreux autres critères (balises meta et title, structure html, netlinking, …), vous n’arriverez à rien si votre contenu ne suit pas.

Lorsque je parle de contenu de manière générale, il faut en fait différencier deux aspects:

Les textes et images

La composition des textes présents sur votre site, que ce soient des textes de présentation de produits ou des articles de blog, n’est pas anodine : il y a un certain nombre de choses auxquelles il faut faire attention. Tout d’abord, le contenu de votre texte doit intéresser l’internaute et ce dernier doit trouver l’information recherchée rapidement. En effet, le but des moteurs de recherche est de permettre aux internautes de trouver réponse à ce qu’ils cherchent le plus facilement possible. Si vous contentez les visiteurs, vous contenterez les moteurs. A côté de ça, il y a quelques astuces pour aider les moteurs de recherche à comprendre les mots-clés de votre page : la fréquence d’apparition d’un mot-clé, l’utilisation de balises pour mettre en évidence certains termes (balises strong ou de titre – h1, h2, h3, etc -), etc. Dans le cadre d’une boutique en ligne ou d’un site vitrine, si vous n’avez aucune expérience en rédaction seo, vous pouvez éventuellement faire appel à un rédacteur SEO professionnel ou suivre la formation de rédacteur web.

La stratégie de contenu

La stratégie de contenu pourrait se traduire par la stratégie de marketing quant à la manière de publier votre contenu. C’est un terme assez large qui englobe tout ce qui pourrait être publié sous le nom de votre site. Par exemple: les billets de votre blog, les publications Facebook, les tweets, l’organisation de jeux-concours, la réalisation de vidéos/buzz, les réponses aux questions et commentaires, etc. N’étant pas expert en la matière, ce serait prétentieux de donner des conseils sur la stratégie de contenu. Cependant, si cela vous intéresse, vous trouverez de nombreux articles intéressants sur le web !

Voilà qui termine ce petit billet SEO sur le contenu web. Ce n’était pas un scoop, mais cela valait peut-être la peine de rappeler l’importance du contenu d’un site web, surtout lorsqu’on voit le nombre de webmasters qui travaillent dur sur leur optimisation onsite en délaissant la qualité de leurs textes !

About Pyo

Webmaster et blogueur depuis plusieurs années et étudiant en sciences informatiques (UCL, Belgique), j'ai un intérêt particulier pour les nouvelles technologies et le blogging. Sur ce blog, je vous fais part de mes découvertes qui, je l'espère, vous intéresseront.

View all posts by Pyo →

25 Comments on “SEO : le contenu est roi !”

  1. Je le regrette presque, mais vous avez complètement raison… Aujourd’hui c’est la quantité qui compte pour google… Il faut en mettre des tartines et ne surtout pas aller droit au but. L’idéal étant de tourner autour du pot en passant en revue tout le champ lexical des mots sur lesquels on souhaite se positionner pour avoir une position forte… Quelques articles très similaires et des liens vers les autres histoire de bien optimiser son linking interne et le tour est joué.

    Voila la méthode pour se référencer aujourd’hui. Je ne suis pas du tout fan, mais je suis la première a le faire… Puisque ça marche.

  2. Merci pour ce billet.

    Effectivement plus ça va plus le métier de référenceur va se faire manger par le community manager. Pour ce qui est du contenu, ne soyez pas non plus tenté de le copier (attention au contenu dupliqué!) Bon courage à tous.

  3. Et oui ! le contenu : cela va à merveille au blogueurs du dimanche, CM et blog de renommée à contribution.
    Mais faut pas oublier de dire que ça marche toujours pour les digg-likes, plateforme de blogs et les sites de CP et annuaires (avec un grand déclin certes).
    Faut attendre et voir ce que google nous préserve pour les prochaines années. Pour l’instant en tout cas il semble négliger de plus en plus l’optimisation on-site, le netlinking aléatoire.

  4. on pourrais dire que google est « hypocrite » faut tourner autour du pot pour référencer son blog ou site en y ajoutant du contenu et selon le thème de son site faut écrire sur son thème donc raconter la même chose tout en étant différent, exercice pas facile…

  5. C’est vrai qu’avec le temps on se consacre aux techniques SEO et de moins en moins à son contenu web… C’est un peu mon cas je l’avoue.

    Alors au fait, s’il faut mettre des tartines de contenu, des pages pleines de liens et de textes intéressants, variés et recharchés, je conait un site qui déroge à la règle : Google lui même !

  6. @Charmille, je doute que le métier de Community Manager puisse un jour remplacer le SEO, plus probablement se compléter, comme c’est déjà le cas aujourd’hui, mais cela reste des domaines très différents et un CM fera certainement du trafic sur de nombreux outils mais pas sur Google et cela reste pourtant aujourd’hui le nerf de la guerre en particulier en France.
    @Pyo, merci pour l’article, tu as tout à fait raison, le contenu est roi, mais le linking externe peut encore faire des miracles, il est tout à fait possible de positionner une page sur un terme clé qui ne figure pas dans la page en question avec de très bons BL.

  7. Perso je dirais qu’avec le nouvel algorythme de Google, il ne faut pas trop exagérer non plus au niveau du contenu, une sur-répétition des mots-clés peut aussi nuire au référencement

  8. Aucun algo n’est parfait. Et celui de google n’echappe pas à cette règle. Classer de façon juste les sites et obtenir des résultats cohérents en fonction d’une requête (parfois farfelue) ce n’est pas évident. j’avais travaillé sur un algo de recherche sur un projet, et je peux vous dire que c’était vraiment le plus gros morceau dans la prog, même si ce n’était pas la fonction première. Perso, en tant que SEO, je trouve google parfois injuste, mais en tant qu’utilisateur, il est rare que je ne trouve pas ce que je cherche dans les dix premiers résultats, et c’est déjà un exploit technique remarquable. Il fût un temps ou le s premières pages de google étaient blindées de sites « warez » , aujourd’hui, c’est propre et efficace. Bref, si on a du contenu de qualité, généralement, on a pas besoin d’optimiser comme un malade pour que ça fonctionne.

  9. Content is king, c’est vrai.

    D’ailleurs si vous voulez à la fois conserver votre « tartine » (:-) ) de contenu tout en acquérant des backlinks, mieux vaut ne pas publier que sur des CP… là vous perdez votre contenu.

    La solution alternative c’est de publier vos articles chez vous (genre de mini blog interne) et ensuite de commercer du backlink dans cet article en échange d’un lien. Et pour ne pas être dans le réciproque A=b puis vers b=>A, vous pouvez utiliser Echangeo… ça permet de se payer mutuellement des liens avec une monnaie virtuelle.

  10. Il faut bien prendre en compte que lorsqu’on parle de contenus sur le web, a fortiori sur un site de vente en ligne, l’objectif est de trouver le juste équilibre. Si toutes les pages peuvent et doivent être optimisées, certains contenus sont plus propices à travailler le contenu. Par exemple au delà des fiches produits qui vont optimiser le type de produit et la marque il ne faut pas hésiter à rajouter des conseils d’utilisation et de multiples images. Ce type de contenu est plutôt bien tolérer par les moteurs de recherches mais en plus il peut réellement être impactant au niveau des internautes et favoriser le taux de conversion. Il ne faut jamais perdrede vue que SEO et commercial (qui sont souvent confiés à des personnes différentes dans les entreprises) ne sont en fait que les deux faces d’une même entité. Cette réflexion est d’ailleurs parfaitement applicable aux blogs en changeant le terme « commercial » par « fidélité/intérêt/capacité à générer du buzz »

  11. Je pense que google devra changer ça d’ici quelques années vu que pour certains type de sites il est très difficile d’avoir du contenu unique (surtout avec le nombre exponentiel des pages créées chaque jours) et devra plus privilégier plus les liens contextuels (qui viennent surtout de CP et blogs.

  12. Oui le contenu est roi mais le netlinking reste encore aujourd’hui le nerf de la guerre en SEO. Travailler sur des keywords concurrentiels nous apprend cela très vite. On a beau avoir un très bon contenu, si des actions de netlinking ne sont pas mises en place sur la durée derrière, on aura aucune chance de se positionner si le domaine est concurrentiel (à moins d’une excellente stratégie de linkbating mais là c’est l’exception qui confirme la règle ^^)

  13. Merci pour le truc sur échangeo.
    on parle beaucoup de tartine mais les dernières mises à jour de Google me font croire que bientôt, aussi tôt qu’ ils en seront tout à fait capable, les petits algo de google traqueront au max la qualité du texte.
    Que pensez-vous du content spinning, une méthode black hat dont j’ entends de plus en plus parler. Ne pensez-vous pas qu’ il s’ agit de méthode fort limite et, sans savoir exactement les capacités de google à le voir, n’ est-ce pas jouer avec le feu?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *