Dropshipping: 7 dangers importants dont il faut être conscient

Dropshipping

On a souvent vu le dropshipping présenté comme un moyen extrêmement simple de faire de l’argent facilement en restant chez soi. Partout, des blogs annoncent des cours de dropshipping avec des photos d’hommes et de femmes d’affaires qui traînent sur les plages avec leurs ordinateurs portables, en voyant les euros défiler sur leur écran. Les slogans alléchants fusent : « Vous pourrez travailler où que vous soyez, quand vous voulez » ou encore « C’est facile de gagner de l’argent avec le dropshipping, et il n’y a pas de risque ! »

Cependant, sur le terrain, ce n’est si simple. Première chose, il faut arrêter de penser que les gens qui bossent de chez eux le font au bord d’une plage, un cocktail à la main. La plupart des indépendants télétravailleurs bossent chez eux, en France ou en Belgique, ont pour bureau leur salle à manger et doivent, en plus, s’occuper des enfants.

Deuxièmement, et c’est le plus important, il faut arrêter de croire au mythe selon lequel le dropshipping est facile et sans risque. Bien que le dropshipping comporte certainement moins de risques financiers pour se lancer, il comporte néanmoins des inconvénients comme des coûts d’expédition élevés, de faibles marges et un contrôle de qualité limité.

Avant de démolir tous ces mythes un à un, rappelons d’abord ce qu’est le dropshipping.

Le dropshipping, c’est quoi ?

Le dropshipping est une technique de vente en ligne de produits dans laquelle le commerçant en ligne ne stocke ni n’expédie aucun de ses propres produits. Au lieu de cela, le commerçant conclut des accords avec des fournisseurs de dropshipping – des grossistes et des fabricants – qui acceptent de choisir, d’emballer et d’expédier des produits au nom du commerçant.

Lorsque le commerçant reçoit une nouvelle commande sur son site web, il en informe simplement le fournisseur, et l’article est livré directement au client par dropshipping. Le commerçant n’a jamais le produit entre ses mains.

Le dropshipping est intéressant pour plusieurs raisons :

  • Vous devez pas gérer d’entrepôt ;
  • Vous ne devez pas gérer de préparation et d’expédition de colis ;
  • Vous n’avez pas à acheter un stock de produits en amont: vous ne payez que ce que vous vendez ;
  • Vous n’avez besoin que d’un ordinateur et d’une connexion internet: la barrière à l’entrée est faible. Vous pouvez commencer en un rien de temps.
Fonctionnement dropshipping (schéma)

Pourquoi éviter le dropshipping ?

Bien que le dropshipping présente des avantages indéniables, il y a un certain nombre d’inconvénients dont vous devez être conscient avant de vous lancer. Le drop-shipping n’est pas facile et n’est pas sans risque. Voici les sept raisons principales pour lesquelles vous devriez réfléchir à 2x avant de vous lancer dans le dropshipping avec votre boutique en ligne.

Vendre en ligne, ce n’est pas si facile

Faire tourner un business et générer de l’argent en ligne avec du dropshipping, ce n’est pas aussi facile qu’il n’y parait. C’est du travail ! Quand vous gérez un boutique en ligne, il y a énormément de choses à faire pour que votre business tourne: vous êtes responsable du service à la clientèle, de la prise des commandes, de la maintenance de votre site web, de la génération de trafic, de la communication digitale, etc.

Tout cela prend beaucoup de temps, surtout si vous n’êtes pas (encore) compétent dans ces différents domaines. Avant de commencer votre boutique en ligne, formez-vous dans les différents domaines mentionnés ci-dessus !

Si vous n’y connaissez rien, il peut être intéressant de commencer avec un outil e-commerce clé-en-main facile à utiliser et offrant des fonctions de dropshipping. Jetez un oeil à la solution de dropshipping sur Shopify : le fournisseur de produit Oberlo a fait un partenariat avec le CMS e-commerce Shopify.

Les marges sont faibles

Si le dropshipping est peut-être le moyen le plus simple pour préparer et expédier des commandes, ce n’est certainement pas le moins cher !

Bien que vous soyez en contact avec un grossiste pour l’achat de vos produits, vous ne les achèterez pas au prix de gros. Comme vous achetez les produits un par un (1 vente sur votre site = 1 achat chez le grossiste), vous n’avez pas accès aux tarifs les plus bas. De ce fait, votre marge diminue.

De plus, vous payerez des frais supplémentaires pour que le grossiste prépare et expédie chaque commande de vos clients.

De manière générale, les dropshippers font environ 10 à 15 % de marge brute, ce qui est extrêmement faible. Cela veut dire que si vous vendez un produit à 10€, vous recevrez sur votre compte entre 1€ et 1.5€. Avec ce montant, vous devrez encore payer tous vos frais fixes: site internet, hébergement web, marketing en ligne, etc. Enfin, une fois que tout est payé, le peu qu’il vous reste sera pour votre salaire.

Il y a énormément de concurrence

Comme la barrière à l’entrée est très faible, vous serez confronté à une concurrence féroce, même dans votre niche. Lorsqu’il y a beaucoup de concurrence, il y aura toujours des gens qui opteront pour une stratégie de prix et qui vendront vos produits à un prix le plus bas possible, ce qui vous obligera à diminuer également vos prix et aura donc un impact sur vos marges bénéficiaires.

Lorsqu’il y a beaucoup de concurrence, vous devez mettre les bouchées doubles pour vous démarquer des autres: avoir un plus beau site web, de meilleures photos et descriptions de produits, une communication digitale omniprésente, etc. Tout ceci demande beaucoup d’effort !

Vous ne contrôlez pas la qualité des produits

Etant donné vous sous-traitez le stockage des produits et la préparation des commandes à vos fournisseurs, vos produits iront directement du fournisseur à vos clients sans jamais vous passer entre vos mains.

C’est très pratique au day-to-day, mais ça ne l’est pas du tout pour le contrôle de la qualité. En effet, vous n’êtes pas en mesure de vérifier les produits pour vous assurer de leur qualité. Plus important encore, vous n’êtes pas responsable de l’expédition, c’est à votre fournisseur d’expédier les produits à temps. Donc, si il y a le moindre soucis avec la qualité d’un produit ou un retard de livraison, vos clients viendront se plaindre auprès de vous, mais vous ne saurez rien faire ! Et, à l’heure d’aujourd’hui, avoir des clients mécontents peut être très vite extrêmement néfaste: il suffit d’avoir 3-4 clients qui vous laissent des reviews négatives pour ruiner votre crédibilité et votre business !

L’organisation des retours, remboursements et remplacements est très difficile

Les retours sont la triste réalité du commerce en ligne. On estime qu’au moins 30 % de tous les achats en ligne sont renvoyés auprès du vendeur. De plus, compte tenu du manque de fiabilité de certains grossistes proposant du dropshipping, ce pourcentage de retours augmente considérablement pour les boutiques en ligne pratiquant le dropshipping.

Le hic, c’est que la politique des retours de nombreux fournisseurs de dropshipping est très contraignante. Dans la plupart des cas, ils refusent d’échanger ou de reprendre des produits expédiés. De ce fait, si vous voulez garder votre client content, vous devrez donc racheter pour lui le produit et lui ré-expédier à vos frais, ce qui peut engendrer des coûts très importants.

Les frais de transport sont chers

Les frais d’expédition peuvent rapidement s’accumuler lorsque vous choisissez de baser votre entreprise sur un modèle de dropshipping, en particulier lorsque vous faites appel à plusieurs fournisseurs de dropshipping pour étoffer votre gamme de produits.

Prenons un exemple: supposons que vous fassiez du dropshipping de vêtements et que vous utilisiez trois fournisseurs différents pour stocker vos produits. Si un client commande 1 t-shirt auprès de ces trois fournisseurs en 1 seule commande, vous devrez payer pour chaque envoi individuel au lieu de simplement regrouper ces articles.

Ce genre de problème peut entraîner des coûts de transport nettement plus élevés, et il est malheureusement difficile de trouver un moyen de compenser ces coûts. Ce ne serait pas très malin de répercuter cette dépense sur votre client, car des frais d’expédition élevés le pousseront à abandonner ses achats.

Un conseil donc: si vous choisissez de faire du dropshipping, limitez le nombre de vos fournisseurs !

Le stock de vos produits n’est pas garanti

Avec le dropshipping, il est difficile voire impossible d’être certain du stock disponible d’un certain produit (étant donné que ce produit n’est pas stocké chez vous).

Votre capacité à honorer les commandes de vos clients dépend du stock de vos fournisseurs. Si, pour une raison quelconque, le stock de votre fournisseur a diminué de manière inattendue, et que vous ne vous en rendez pas compte, vous risquez de vendre des produits que vous n’avez pas réellement sous la main. Et on retombe sur le risque d’avoir des clients mécontents qui passent commande et qui attendent des semaines avant de recevoir leur achat !

Heureusement, à l’heure d’aujourd’hui, la plupart des gros fournisseurs proposent des API qui vous donnent accès en temps réel à leurs niveaux de stock. Faut-il encore savoir l’utiliser 😉

En conclusion

Si vous envisagez de créer une boutique en ligne pour la première fois, il est primordial de vous informer avant sur la bonne méthode. Comme vous l’avez vu, le dropshipping comporte des risques dont il faut être conscient. Cependant, cette méthode peut également être vue comme un moyen de tester un marché de niche sans faire de grosses investissements. Si votre boutique commence à tourner, vous pourrez alors abandonner le dropshipping et vous créer votre propre stock.

Au final, c’est comme dans tout: il y a du bon et du mauvais. Le principal est d’en être conscient ! 😉 Dans tous les cas, je vous souhaite bonne chance avec votre projet de boutique en ligne !

About Pyo

Webmaster et blogueur depuis plusieurs années et étudiant en sciences informatiques (UCL, Belgique), j'ai un intérêt particulier pour les nouvelles technologies et le blogging. Sur ce blog, je vous fais part de mes découvertes qui, je l'espère, vous intéresseront.

View all posts by Pyo →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *