Comment accélérer WordPress en 6 étapes

WordPress est un outil permettant de créer votre site web en quelques minutes. C’est une solution non seulement efficace mais aussi très performante utilisée aussi bien par les amateurs que les professionnels. Si un site WordPress, après une installation toute fraiche, peut sembler vide et limité, sa grande force réside dans sa capacité à être personnalisé à souhait.

Il faut tout de même prendre en compte qu’un site web doit être le plus rapide possible pour le confort des utilisateurs et surtout pour une question de référencement. En effet, les moteurs de recherche comme Google vont privilégier les sites rapides. Il est donc important d’optimiser au maximum WordPress afin de ne pas impacter négativement votre site et permettre à vos utilisateurs de passer ainsi plus de temps sur votre contenu. Voici ci-dessous, 6 idées pour accélérer votre WordPress.

Choisir un hébergeur adapté

Il existe de nombreux hébergeurs de qualité de nos jours, la seule question étant quel est votre budget à ce propos ? En fonction de l’envergure de votre projet, si vous prévoyez une forte affluence, il est évident qu’il faudra un hébergeur bien plus puissant qu’un site n’accueillant que quelques visiteurs par mois. Au-delà de la charge serveur, il faut aussi prendre en compte la distance avec vos utilisateurs. Plus le serveur d’hébergement WordPress sera proche de la région où se trouvent vos visiteurs, plus le site web sera accessible rapidement pour eux. Quand bien même cela se joue en millisecondes, il ne faut pas sous-estimer l’importance de ce détail. Si vous voulez parfaitement optimiser votre référencement, c’est une étape à prendre en compte très sérieusement !

Analyser vos pages

Les pages web de votre WordPress sont le contenu auquel vos visiteurs vont accéder. Il est donc nécessaire de faire en sorte que ces pages soient les plus légères possibles sans en altérer la qualité de ce que vous y avez placé.

Avant de se lancer dans des optimisations, la première étape est donc d’analyser votre site web et la performance de celui-ci. Un outil comme Google PageSpeed Insights pourra vous aider !

Screenshot de Google PageSpeed Insights

Réduire les images au maximum

Un des éléments les plus gourmands sur une page web, c’est sans aucun doute les images. Celles-ci peuvent peser extrêmement lourd et ralentir les performances de votre site web. Comprenez bien qu’un visiteur venant consulter votre site et ayant du mal à afficher les images ou encore la page, il y aura de grandes chances qu’il s’en aille rapidement. C’est encore plus vrai pour les utilisateurs sur mobile.

Il est donc recommandé d’éviter d’avoir des images plus lourdes que 100 kilobytes. De même, évitez d’en mettre trop, il faut savoir les placer avec parcimonie. Une page ne devrait jamais dépasser dans l’idéal (en prenant en compte les images et tout le contenu) 2 à 3 mégabytes.

De nombreux logiciels gratuits existent pour compresser vos images afin d’en garder la qualité tout en réduisant considérablement le poids de celles-ci. Une autre astuce consiste aussi à croper votre image afin de conserver seulement la partie que vous jugez utile.

Mettre en place une extension de cache sur WordPress

WordPress dispose de tout un panel d’extensions pour vous aider à optimiser et à administrer votre site. Autant en profiter pleinement afin de faire en sorte que votre site soit le plus rapide possible.

Il existe donc des extensions de cache sous WordPress. Une extension de ce genre fonctionne très simplement, elle permet de rendre tout une partie des transactions dynamiques en statiques. Lorsqu’un visiteur vient sur votre site, il demande à votre hébergeur de consulter la page ciblée. Le serveur de l’hébergeur se lance donc dans des calculs afin de renvoyer cette page en prenant en compte éventuellement s’il y a des personnalisations propres à cet utilisateur.

Grâce au cache, le serveur va pouvoir sauter l’étape de générer le contenu (qui est le même pour tous) et va se concentrer de personnaliser en fonction de l’utilisateur (si nécessaire). Il y a donc un gain de temps qui se traduit par une requête envoyée plus rapidement et par conséquent votre site est affiché bien plus vite.

Conserver un WordPress propre

WordPress est un outil extrêmement puissant et très complet. Cependant, si vous avez tendance à installer toutes les extensions possibles il peut devenir rapidement lourd et donc générer des lenteurs pour afficher votre site le plus vite possible.

Il faut donc veiller à installer le strict minimum en ce qui concerne les extensions et surtout désinstaller ou désactiver celles qui ne vous servent pas. Il en va de même pour le choix du thème qui va définir le style visuel de votre site. Préférez un thème simple et léger, plutôt que quelque chose de gourmand en affichage.

L’importance de nettoyer son site de temps en temps !

Compresser les fichiers

Comme les images sur vos pages, il y a souvent des fichiers JavaScript (des scripts pour automatiser des actions sur vos pages) ou encore CSS (pour définir le style graphique de vos pages) qui sont générés par WordPress. Bien qu’ils ne sont pas nécessairement gourmands, ils peuvent l’être.

Il existe encore une fois des extensions sous WordPress afin de les compresser pour les rendre plus petits et donc permettre à votre page de se charger plus rapidement quand un utilisateur veut y accéder.

Faire un ménage du côté de l’administration

Il existe diverses choses qu’il est bon de faire régulièrement avec WordPress et c’est notamment le cas du nettoyage de la base de données. Lorsque vous avez un site plus ou moins conséquent, il arrive tôt ou tard que vous créez du contenu que vous allez vouloir supprimer (cela peut être juste des images) ou que des erreurs se génèrent.

La base de données stocke tout en ce qui concerne les informations de votre site mais ne fait pas le ménage d’elle-même. Cela produit au fil du temps des ralentissement car celle-ci doit parcourir par exemple plus d’éléments que nécessaire pour obtenir le bon contenu à afficher. Par conséquent, un peu à la manière d’un disque dur que vous défragmentez, il est bon d’en faire de même avec vos bases de données WordPress dans le panel d’administration de temps en temps.

En conclusion, il y a beaucoup de choses à faire quand on veut accélérer son WordPress. Les conseils donnés ici sont des conseils généraux qui peuvent s’appliquer aussi à d’autres sites web (non WordPress). Avant de rentrer dans des détails techniques et des petits tweaks par-ci par-là, repassez d’abord sur ces 6 conseils et vérifiez que tout est OK sur votre site !

About Pyo

Webmaster et blogueur depuis plusieurs années et étudiant en sciences informatiques (UCL, Belgique), j'ai un intérêt particulier pour les nouvelles technologies et le blogging. Sur ce blog, je vous fais part de mes découvertes qui, je l'espère, vous intéresseront.

View all posts by Pyo →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.