3 idées pour traduire son site web pour pas cher

traduction

Ca y est, vous avez bossé pendant des semaines, vous avez lu, relu et re-relu, vous avez trouvé des illustrations et reçu l’aval de vos proches: votre site web est enfin en ligne ! Mais, malheur, après quelques semaines, vous vous rendez compte que vous devez élargir votre cible, toucher de nouveaux marchés et, de facto, traduire votre site web

Premier réflexe ? Vous trouvez par le bouche à oreille un traducteur professionnel indépendant. Ce dernier vous remet une offre de prix et c’est la douche froide… Son devis est impayable ! Qu’à cela ne tienne, ne baissez pas les bras: il y a des solutions pas chères pour faire traduire son site web !

Dans la suite de cet article, je vous propose 3 idées pour que vous puissiez facilement et rapidement obtenir une traduction de votre site ou de votre boutique en ligne.

Option 1: utiliser un outil de traduction automatique

Alors oui, ça parait bête, mais c’est une option ! A l’heure d’aujourd’hui, les outils de traduction automatique disponibles sur le web sont de plus en plus perfectionnés et ce serait bête de passer à côté. En plus, c’est une solution 100% gratuite. Si vous n’avez vraiment aucun budget, dites-vous que c’est toujours mieux que rien. Le seul inconvénient de cette méthode est que cela vous prendra du temps: vous devrez manuellement copier et coller les différents paragraphes et contenus de votre site internet.

Dans les outils à utiliser, on peut citer le célèbre Google Translate. Ceci dit, personnellement, je vous conseille vivement Deepl qui me semble être de meilleure qualité.

Inconvénients

  • très chronophage
  • qualité moyenne de la traduction finale

Avantage

  • entièrement gratuit
  • résultats directement disponibles
Deepl, un outil de traduction automatique en ligne

Option 2: faire appel à une agence de traduction locale

Aux antipodes de la traduction automatique, il y a la solution de faire appel à une société (agence) basée en France ou en Belgique qui est spécialisée dans la traduction de textes et de sites web. C’est évidemment l’option la plus chère, mais c’est celle qui vous donnera les meilleurs résultats. Le gros avantage d’une agence locale est que ses traducteurs comprendront rapidement votre site web et toutes les subtilités qui s’y trouvent.

En effet, les textes de votre site web comportent sûrement des termes techniques ou des mots spécifiques à votre région. Par exemple, en Belgique, on dit « à tantôt » plutôt que « à tout à l’heure » utilisé en France. Autre exemple, à Liège (toujours en Belgique), on parle de « chiques » pour parler de friandises sucrées (« bonbons » en France ou ailleurs en Belgique). Donc, un traducteur de votre région sera apte à comprendre ces particularités du langage et, donc, à les traduire correctement.

Si vous devez faire appel à une agence belge, jetez un oeil à Eurologos, une agence de traduction basée à Ixelles (Bruxelles). visitez le site ici pour les découvrir et les contacter.

Inconvénients

  • Option la plus chère
  • Temps d’attente parfois long pour obtenir une traduction

Avantages

  • Compréhension à 100% du vocabulaire local
  • Traductions de haute qualité
  • Service professionnel sans mauvaise surprise
Eurologos, une agence de traduction bruxelloise

Option 3: trouver un traducteur freelance international

Internet a de nombreux défauts, mais surtout beaucoup d’avantages. Parmi ceux-ci, le web permet à n’importe qui d’entrer en relation avec quelqu’un d’autre dans le monde, en quelques minutes et peu importe la localisation de chacun. Dans cette optique, vous allez pouvoir faire appel à distance à un traducteur professionnel qui habite à l’autre bout de monde et qui propose des tarifs moins élevés (car il habite dans une région où le coût de la vie est moins élevé par exemple).

Il existe de nombreuses plateformes de freelancing qui mettent en relation des travailleurs et des personnes à la recherche d’un freelance. Le principe est simple: vous postez une description du travail à effectuer (ex: nombre de pages à traduire, nombre de mots, langues, etc.) et des candidats freelance postulent et remettent un prix afin de réaliser votre travail.

Dans les plateformes, on peut citer Upwork.com, Freelance.com ou encore Fiverr.com. Je vous conseille personnellement Upwork.

Inconvénients:

  • Qualité variable parfois au top, parfois très moyenne
  • Difficile de trouver la perle rare (beaucoup de charlatans qui utilisent en fait Deepl pour faire votre traduction)

Avantages:

  • Possibilité de trouver un traducteur de qualité pour pas cher
  • Moins cher qu’une agence
  • Gestion en ligne facile
Upwork, une plateforme pour trouver des freelancers partout dans le monde

Conclusion

Faire traduire un site web est une nécessité dès qu’on veut toucher une cible un peu plus large. Ceci est d’autant plus vrai qu’il est désormais facile d’expédier des marchandises partout en Europe.

Lorsqu’on cherche à traduire son site, il y a des options gratuites, chères ou entre les 2. Personnellement, je conseille la 3ième solution qui est de trouver un traducteur indépendant, originaire de votre région mais qui a décidé de s’expatrier dans un autre pays où la vie coûte moins cher. Il pourra ainsi vous offrir le meilleur des 2 mondes, à savoir: une traduction de qualité qui comprend les subtilités de votre langue à un prix compétitif.

About Pyo

Webmaster et blogueur depuis plusieurs années et étudiant en sciences informatiques (UCL, Belgique), j'ai un intérêt particulier pour les nouvelles technologies et le blogging. Sur ce blog, je vous fais part de mes découvertes qui, je l'espère, vous intéresseront.

View all posts by Pyo →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.