Love your job avec StepStone !

Il va de soi qu’un travail épanouissant nous rend plus heureux. C’est sans doute bateaux, mais c’est plus facile à dire qu’à trouver, personne n’en disconviendra. Pourquoi dissocions-nous toujours le travail et le plaisir ? Ne jouirait-on pas d’une tendance humaine et instinctive, à chercher la satisfaction dans toutes nos actions ? On fait du sport pour se défouler, on va au cinéma pour se divertir, on regarde les actualités parce qu’on aime se tenir au courant de comment tourne le monde et avoir de quoi débattre lors d’une soirée qui, elle aussi, a pour but de passer du bon temps. Mais comment faire répondre cette merveilleuse et agréable règle générale à l’exercice de notre profession ?

Tout commence lors de la recherche d’emploi : lors de celle-ci, partez gagnant ! Dites-vous que l’on a « que le plaisir qu’on se donne », parce qu’un  job aimé équivaut surement à quelques rides en moins au bout de dix ans et une famille ou des amis qui aiment vous voir rentrer du boulot. Cherchez donc une offre d’emploi que vous aimez assez que pour vous lever du bon pied tous les matins. Vous ne savez pas ce qui vous plaît ? Cherchez alors dans la direction de votre personnalité. Vous serez performant à votre poste uniquement si celui-ci vous correspond réellement. Aimez-vous le contact et le travail en équipe, ou aimez-vous faire votre boulot de façon individuelle et à votre rythme? Par exemple, même si vous avez étudié les langues, ne postulez pas pour un travail de traducteur si vous n’êtes pas adepte de travail en solitaire, au beau milieu de vos dictionnaires et grammaires. Optez plutôt pour le secteur culturel ou celui du tourisme. Et si vous êtes polyvalent, vous pouvez aussi travailler dans n’importe quelle entreprise qui vous formera dans son domaine, mais pour qui vous travaillerez avec vos compétences en langues étrangères. Les facteurs sont donc multiples : la façon dont on aime travailler, le rythme de vie auquel on aspire, le degré d’ambition, la variété de tâches du poste, et j’en passe.

 

Ayant étudié les langues et littératures germaniques, mon boulot idéal combinerait l’exercice de ces langues avec l’usage de mes connaissances linguistiques, artistiques, historiques et littéraires des pays dans lesquels ces langues sont parlées. Je suis loin d’être d’accord avec l’idée que l’on peut tout faire si on connait les langues. Ce que j’ai aimé dans mes études m’a confiné dans le monde passionnant des arts et des littératures. Cet aspect de ma personnalité n’est pas mais simplement lié à mes études, mais simplement à mes propres intérêts. En revanche, je n’ai aucun sens des affaires et n’ai que des connaissances sporadiques en économie. Il est donc inconcevable pour moi de travailler comme responsable en communication dans un monde commercial où le sens des négociations et du profit est central. Par conséquent, un boulot épanouissant à mes yeux ne sera pas le même que pour n’importe quelle personne ayant fait les mêmes études que moi. Pour m’épanouir dans mon boulot, j’aimerais me retrouver dans le service de presse ou littéraire du Musée des Bozar, ou m’occupant de l’évènementiel dans le domaine culturel, par exemple en collaboration avec la revue Septentrion. Pour certains, ce sont des petits mondes culturels fermés sur la « vraie » vie. Pour ma part, ils représentent un foyer pour l’art et l’expression des pensées et des civilisations. Tous les goûts sont dans la nature, et il y en a pour tous les goûts.

 

Soyez conscients de ce que vous aimez ou pourriez apprécier au quotidien. Testez-vous et imaginez-vous vivre dans tel ou tel environnement professionnel. Même si nous ne gardons pas le même emploi  aussi longtemps que nos parents le faisaient, pensez au long terme, à la routine. Chaque expérience et profil professionnel a beau être unique, personne n’en disconviendra : si vous choisissez un boulot dans lequel vous vous sentez bien et qui vous colle à la peau, vous n’en ressortirez que meilleur.

 

 

About Pyo

Webmaster et blogueur depuis plusieurs années et étudiant en sciences informatiques (UCL, Belgique), j'ai un intérêt particulier pour les nouvelles technologies et le blogging. Sur ce blog, je vous fais part de mes découvertes qui, je l'espère, vous intéresseront.

View all posts by Pyo →

8 Comments on “Love your job avec StepStone !”

      1. Effectivement, je me suis emballé, je ne connaissais pas BuzzParadise. Le texte vient bien de toi 🙂 C’est pas mal comme principe ce système d’articles à la demande. Tu l’avais déjà utilisé avant , tu en es content ? Je vais le conseiller à un collègue SEO…

  1. Bon résumé.

    Concrètement n’oublions pas pour les français (je ne connais pas l’équivalent en Belgique) le site de l’Apec qui sauf erreur de ma part est gratuit pour les entreprises qui veulent déposer des annonces. Gratuit ou pas, cela reste une institution donc normalement, en dehors peut être d’annonces pour des profils extrêmement pointus, toute annonce présente sur un site commercial, sera aussi présente sur celui-ci.

  2. En effet super important, la routine, mouhaha depuis combien d’année je n’ai pas pensé à ça… Au début c’est vraiment dur, car on gagne pas beaucoup d’argent, mais à force de travail … Merci pour ce rappel qui me fait revenir quelques années en arrière.

  3. Choisir un cheminement de carrière est parfaite étant toujours une tâche difficile pour les étudiants. Une bonne orientation peuvent faire leur carrière, mais en même temps un document d’orientation inappropriée peut nuire à leur carrière. Donc, c’est toujours mieux pour les étudiants de prendre des conseils d’experts afin qu’ils puissent choisir leur cheminement de carrière très efficace.

  4. Patrice change d’ordinateur, ou de navigateur ! 😀
    Un boulot ou tu t’épanoui de jour en jour et si la rémunération aussi est intéressante c’est le schéma gagnant gagnant ! Ben quoi l’argent ne fais pas le bonheur; mais ça ne fait pas non plus le malheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *