Anonymous et l’opération MegaUpload : bilan de la soirée

Tu n’es pas sans savoir que le site MegaUpload a été fermé par le FBI. Non ? ça ne te dit rien ? Je t’invite à lire cet article qui explique les raisons de la fermeture du 13ième site le plus visité au monde, ainsi que l’arrestation de 7 de ses dirigeants. En réponse à cela, à peine 2 heures après la fermeture de MegaUpload, le groupe d’activistes Anonymous a lancé une attaque contre le site Justice.gov, qui a été rendu inaccessible très rapidement.

Autant la fermeture de MegaUpload que les attaques d’Anonymous ont rapidement créé le buzz. Les réseaux sociaux étaient enflammés ce soir, en particulier Twitter où le tag #MegaUpload a été tweeté jusqu’à 1800 fois par minute ! Après s’être occupé de Justice.gov, les Anonymous se sont attaqué à d’autres sites gouvernementaux (le site du FBI notamment) ainsi qu’à certaines multinationales de la musique, comme UniversalMusic.

A l’heure où j’écris ces lignes, ce ne sont pas moins de 12 sites qui ont été rendus inaccessibles, au moyen d’attaques DoS:

Sites gouvernementaux US :

Les hackers ont été plus loin avec le site UtahChiefs : un certain ItsKahuna a publié une liste de noms / prénoms / emails / mots de passe contenus dans la base de donnée du site (disponible ici). Le site de la Maison Blanche n’a cependant pas (encore?) été rendu inaccessible. Mais, les internautes ont quand même pu constater des lenteurs, preuve que WhiteHouse.gov était la cible d’attaques.

Compagnies du disque :

Mais ce n’est pas tout, les Anonymous français en ont également profité pour dénoncer la censure sur internet en attaquant le site de la loi Hadopi, la page Wikipedia de Hadopi ainsi que le site de Universal Music France.

Sites français :

Mise à jour du 23/01: les attaques Anonymous ont continué ces derniers jours dans de nombreux pays. La liste de tous les sites attaqués par le groupe Anonymous est visible sur cette page. Ce sont, au final, plus de 100 sites internet qui ont été rendu inaccessibles ou piratés !

Fun fact: le site DownForEveryoneOrJustMe, qui permet de vérifier si un site est accessible ou non, a été victime de son succès. Depuis plusieurs heures maintenant, il est inaccessible (screenshot) ! 😉

Plus sérieusement, il est important de rappeler que ces attaques ont été réalisées pour protester contre la protection abusive de l’internet, à l’heure où des lois voulant censurer et surveiller le web sont proposées par des gouvernements (Hadopi en France, SOPA et PIPA aux Etats-Unis, IPRED au niveau européen, ou même en Belgique). Plusieurs grands acteurs du Web avaient d’ailleurs organisé, il y a 2 jours, une opération BlackOut pour protester contre ces lois. La suppression de MegaUpload, rendant ainsi inaccessibles de nombreux fichiers légaux (mais surtout illégaux je te l’accorde), a été, pour le groupe Anonymous, la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.

Personnellement, j’ai hâte maintenant de voir comment les médias vont interpréter et relayer ces attaques: dans le meilleur des cas, cela permettra de sensibiliser les internautes au problème de la censure sur internet ou, dans le pire des cas, les Anonymous passeront pour de vilains garçons colériques et la suppression de MegaUpload sera vue comme un pas en avant contre le piratage …

Edit 20/01 14h: Au JT de 13h de la RTBF, ils ont correctement abordé la question de la censure sur internet. Good job boys !

Si tu veux en savoir plus, je t’invite à lire ces quelques liens: (sans oublier les liens disséminés dans le corps de l’article)

 

Anonymous Megaupload
Pyo

Comments

  1. By ghost

    Répondre

  2. By Thunder

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *