Choisir un bon hébergeur pour son site : 6 conseils

Hébergement web

Lorsqu’on se lance dans la création d’un site web, une des premières questions qui nous vient à l’esprit est : quel hébergeur vais-je choisir pour héberger mon site ? Pas évident de répondre à cette question pour un novice, surtout vu le nombre d’offres actuelles sur le marché. Dans cet article, je vous propose quelques pistes à envisager lorsque vous chercherez un hébergement pour votre site.

Analysez vos besoins

La première chose à faire est d’analyser les besoins de votre site web. Devra-t-il héberger de nombreuses images ou des fichiers volumineux ? Combien de visiteurs journaliers accueillera-t-il ? Est-ce un site web dynamique (utilisation de Php) ou statique (html/js uniquement) ? Aurez-vous besoin d’une connexion sécurisée (https) ?

Ces questions vont vous permettre de vous faire une idée sur l’espace disque nécessaire, la bande passante et les technologies nécessaires. Par précaution, n’hésitez pas à prendre toujours un peu plus que ce qu’il vous faut.

Vérifiez le statut

Choisir hébergeur webUne fois vos besoins définis, vous allez pouvoir commencer à chercher un hébergement de site web. Cependant, attention aux charlatans ! Ainsi, veillez à toujours bien vérifier le statut légal du fournisseur de services: lisez les mentions légales du site, vérifiez la présence d’un numéro de téléphone et d’une adresse, etc.

Si vous n’êtes pas en face d’une vraie société (qui a un statut juridique, etc), vous pourriez, par exemple, voir les données de votre base de données volées et exploitées à des fins commerciales (spams & cie).

Visez local

Si votre site vise un public français, vous avez intérêt à trouver un hébergeur avec des serveurs hébergés en France. D’une part, le chargement de votre site sera plus rapide et, d’autre part, cela sera naturellement bénéfique pour votre référencement.

Et, en plus, en cette période de crise, vous ferez marcher votre économie nationale ! 😉

Un support technique disponible

Support hébergeur webS’il y a bien une chose qui est énervante pour un webmaster, c’est de voir son site offline et de ne rien pouvoir faire ! (Je parle en connaissance de causes). Lorsque vous choisirez votre hébergeur, vérifiez si un support 7j/7 est mis à disposition des utilisateurs. (Ne vous faites quand même pas d’illusion, le 24h/24 sera difficile à trouver)

Maintenant, c’est bien d’avoir un support technique tous les jours, faut-il encore qu’il soit réactif. Pour vérifier cela, il n’y a pas grand chose à faire: vous allez devoir faire appel à la communauté …

Appel à la communauté

Evidemment, il y a de nombreuses choses impossibles à vérifier par soi-même juste en analysant le site web de l’hébergeur. Votre meilleure arme sera alors de vous baser sur les commentaires des autres utilisateurs. Utilisez les moteurs de recherche (nom de l’hébergeur + « avis » ou « commentaire ») ou des guides comme Guide-Hebergeur.fr.

Lorsque vous lirez les commentaires, faites attention à la date de publication, à l’auteur (si c’est le responsable com’ de l’hébergeur, l’avis ne sera surement pas objectif) et gare aux boulets: sur le net, il y a pas mal de crétins qui font des erreurs, plantent leur site internet et après accusent l’hébergeur à tort et à travers.

Évitez l’hébergeur gratuit

hébergement gratuitIl y a énormément de sites qui proposent d’héberger le votre gratuitement. Mais, au prix de quoi ? Des publicités ajoutées au dessus de votre site ? Pire encore, un popup qui s’ouvre pour chaque visiteur ? Sans parler de la lenteur des serveurs, du risque de coupure, d’un support technique inexistant ou excessivement lent, etc etc.

Pour un petit site, vous pouvez très facilement trouver un hébergement pour 20€ par an. 1,6€ par mois, ce n’est quand même pas la mort pour un service de qualité et un site web en ligne sans (quasiment) aucune coupure. Pensez-y 😉

Oui mais, concrètement ?

Alors, concrètement, je n’ai pas testé personnellement assez d’hébergeurs web que pour vous proposer un beau comparatif et dire lesquels sont les meilleurs. Je peux cependant vous conseiller OVH, mon hébergeur actuel. Le support est réactif, mais j’ai quand même 2-3 petits soucis chaque année (à l’oeil je dirais entre 24 et 48h de offline par an)

Et vous ? Avez-vous des hébergeurs à recommander ou à éviter ? D’autres choses auxquelles faire attention lorsqu’on cherche un hébergement web ?

About Pyo

Webmaster et blogueur depuis plusieurs années et étudiant en sciences informatiques (UCL, Belgique), j'ai un intérêt particulier pour les nouvelles technologies et le blogging. Sur ce blog, je vous fais part de mes découvertes qui, je l'espère, vous intéresseront.

View all posts by Pyo →

26 Comments on “Choisir un bon hébergeur pour son site : 6 conseils”

  1. http://www.webou-pro.com

    C’est celui que j’utilise. Et justement, le support 24/7 c’est possible 😉
    Certes il est plus cher que d’autres, mais au moins j’ai une réponde rapide, cordiale et personnalisée en cas de questions (généralement dans l’heure).

    Concernant les offres, ben pratiquement tout es illimité : bande passante, stockage, nombre de BDD, noms de domaines, sous-domaines, et les performances sont très bonnes.

      1. La société est belge oui 🙂
        Mais c’est hébergé dans les locaux d’OVH, en France.

        Ils ont aussi un service gratuit (webou.net), sur lequel j’étais au début. Je suis passé à l’offre payante au bout d’un moment, car trop limité vu la croissance de mon site.

        L’offre gratuite de Webou est tout aussi fournie (moins d’espace disque et de bande passante par contre) et le support n’est plus aussi directe. Mais il y a un forum où le gérant de Webou-pro & Webou intervient régulièrement.
        Au bout de deux ans, il faut cependant passer à l’offre payante (ça n’était pas le cas avant).

    1. Webou Pro était pour moi l’hébergeur parfait que j’ai utilisé pendant plus de 3 ans, mais depuis bientôt 6 mois les pannes à répétition sont très régulières (environ toutes les deux semaines), base de données SQL inaccessible, serveur HS, grosse failles de sécurité du serveur, base de données HS (obligées de mettre une sauvegarde de 24h), etc …

      À l’heure actuellement je ne recommande plus du tout cet hébergeur qui n’est plus du tout fiable.

  2. C’est dommage que tu partes si défaitiste envers l’hébergement gratuit. Vu que je trouve que tout avis est bon à prendre, voici le mien 😉 Ceci dit, je te rejoins complétement concernant les hébergeurs proposant uniquement des services gratuits.

    Certains proposent des services professionnels pour l’hébergement gratuit et pour cause, l’offre gratuite n’est en réalité qu’une offre parmi d’autres qui sont payantes. Je prends l’exemple d’alwaysdata.com qui propose un support 24/7 très efficace. Oui, plus cher mais très réactif et ils ne font pas de différences entre leurs clients (qu’ils aient une offre gratuite ou payante), une interface utilisateur très intuitive, de nombreux services qu’on ne trouve que très rarement : accès ssh, ruby, python, installation en un clic …

    Deux petits hic (oui, tout n’est pas toujours si rose contrairement à ce que montre le design du site) ?! Ils ont quelques soucis d’indisponibilité mais un taux d’accès de 100% n’existe pas. Ensuite, pour l’offre gratuite, l’espace disque est limité à 10Mo (db comprise !)

    (en me relisant, on dirait que je fais la promo de leurs services 😉 Je ne gagne rien à faire ça, je trouve juste qu’ils sont compétents et très accessible)

    1. C’est vrai qu’on peut trouver des offres gratuites intéressantes (quoique, 10 Mo, c’est quand même peu), mais le soucis est parfois de trouver ces perles rares.
      Merci pour ton retour sur AlwaysData en tout cas ! 🙂

    2. Bonjour,

      J’ai eu une très mauvaise expérience des hébergeurs gratuits et je n’irai plus jamais sur un hébergeur gratuit. Autrefois j’étais http://www.000webhost.com/, comme mon site commençait à être populaire et gourmand en bande passante ils l’ont bloqué et supprimer … Adieu les bases de données que l’on ne pouvait télécharger seulement s’il l’on disposait un compte premium. Je l’ai eu bien profond et cela m’a profondément énerver …

      Donc je suis en accord avec le fondateur de ce blog : bannissez les hébergeurs gratuits !

  3. Bonjour
    Moi quand j’ai commencé a chercher un hébergeur j’ai regardé un peu partout et en désespoir de cause comme je n’y connaissait rien je suis allée chez un « gros ».
    Au final je ne regrette pas Ovh et même je n`y connait toujours pas grand chose quoi que si .
    Christ

  4. Très satisfait d’OVH pour la vingtaine de sites que je fais tourner dessus depuis de nombreuses années.
    Les premieres offres sont assez limitées en nombre et taille de DBs, en compte POP et sans multi-domaine, mais pour un seul petite site, c’est parfait.
    Tous mes besoins sont couverts par une offre un peu plus haute et le support est toujours irréprochable.

  5. Hello,

    J’ai essayé deux hébergeurs.
    Le premier fristheberg.com, anciennement freeheberg.com : bon service, downtime assez court, réactivité du support : bonne. Il me semble qu’ils utilisent des serveurs Ovh.
    Inconvénient: impossible d’avoir des tâches cron etc…

    Le second : Ovh. En général, pas de problèmes. Support réactif.
    Inconvénients: limité pour les DB, services tâches cron vraiment bof, difficulté à faire tourner de gros scripts.

    En ce moment, j’ai un serveur dédié kimsufi. C’est plus cher mais quelle liberté !
    Et puis c’est toujours amusant de travailler sous unix.

  6. Très joli article, en tant qu’hébergeur web, nous ne cessons pas de rappeler ces conseils à nos clients.

    J’ajouterais deux autres conseils :
    – Choisir des packs d’hébergement qui permettent d’y avoir plusieurs noms de domaine, ceci peut être utile dans le développement futur afin de gérer plusieurs sites web à faible coût.
    – Regarder toutes les caractéristiques des packs d’hébergement avant de faire le choix, à savoir : nombre de packs à héberger, bande passante, nombre de domaines compagnons, domaines garés, nombre d’emails, bases de données… etc

  7. Perso, je suis chez Infomaniak qui est suisse, et je ne regrette pas. Il est un peu plus cher que ses concurrents, mais aucun soucis, et uptime de… 100% (réellement!) et ce, depuis presque un an!
    Coté service technique, j’ai pas encore eu besoin de les appeler ^^

    Le reste des hébergeurs que j’ai eu l’occasion de tester sont américains: moins cher mais également moins réactif.

    1. Infomaniak est une entreprise suisse donc si je ne m’abuse pas ils n’ont pas de serveurs en France ce qui est un point négatif au niveau de la rapidité de connexion. Autre défaut majeur que je reproche à cette entreprise : ils n’ont qu’une seule et unique offre d’hébergement mutualisé ! L’offre ne s’adapte absolument pas à la demande car offrir 60 Go c’est très bien mais inutile pour beaucoup de personnes qui préféreront acheter d’autres offres d’hébergements mutualisés moins importants et donc moins chères.

      Toutefois il n’est pas négligeables qu’ils offrent un service de qualité mais je suis assez inquiet quand je vois la fréquence de problèmes que suivent leur réseau : http://support.infomaniak.com/etat-reseau/

      Même si l’on peut remarquer une réactivité efficace …

  8. J’ai tous mes sites et blogs chez eurowh et ils sont excellents, tant pour les tarifs que le SAV qui est très disponible. J’ai du avoir une pané d’une demi journée depuis que je suis chez eux.

  9. J’ai tous mes sites chez Online, sur des dédiés. Pas encore eu de pannes depuis plus de 3 ans, juste une coupure de quelques heures il y a quelques mois pour un déménagement de certains serveurs (déplacement dans un autre datacenter). Mais on était évidement prévenu plusieurs semaines à l’avance du jour et de l’heure de la coupure de chaque serveur.

  10. Le problème que parfois ou la plupart du temps les gens qui souhaite créer un site non aucune connaissance du web. Ils ont lu ou entendu dire que en peu ganger un paquet d’argent sur le web et que c’est facile. Alors, ils commencent leur quête: nom de domaine, hébergement et création de site. Le plus grand problème qu’ils optent pour le low cost et après bonjour la galère.

  11. J’aimerai revenir sur un point. Concernant le référencement, il me semble qu’il n’est pas nécessaire que les fichiers soient hébergés en France. A partir du moment où l’IP du site se trouve elle en France, il ne devrait pas y avoir de souci. C’est par exemple ce que propose un hébergeur comme 1&1 dont les datacenters sont situés en Allemagne mais qui permet à ses clients souhaitant se positionner sur google.fr d’avoir tout de même d’excellents résultats.

  12. Un article complet qui pose les bases des différentes questions à se poser avant de choisir un hébergeur. Si je peux ajouter deux remarques. La première, plutôt humoristique, concerne l’introduction de l’article: je ne suis pas du tout convaincu que la question de l’hébergeur soit « l’une des premières » que les clients se posent (je parle de clients professionnels pas d’un site web perso type 1&…). A vrai dire j’ai pendant un certain temps pu constater que l’hébergement était (à tort) plutôt l’une des dernières préoccupations, qu’on a vite fait de régler une fois que le site est quasi finalisé.
    La deuxième, plus sérieuse, est qu’il faut attacher une importance toute particulière à son secteur d’activité. En effet selon notre activité, les contenus diffusés peuvent beaucoup variés, et les performances et spécificités de l’hébergeur seront alors déterminantes. Par exemple pour les sites de ventes en ligne de produits de parapharmacie et encore à plus forte raison pour les pharmacies en lignes, la question de la sécurisation des données est fondamentales de par leur aspect « sensible » (il s’agit de données de santé très sensibles). Les questions de sécurités de l’hébergeur prennent alors tout leur sens.

  13. Pas toujours facile de trouver son hébergeur. Personnellement je suis passé par plusieurs sociétés d’hébergement, mais avec mes besoins grandissant et une certaine ambition… J’ai créer ma propre société d’hébergement en Belgique avec nos propres serveurs. (voir https://gyck.be )

    La première offre est Hébergement + Nom de domaine + Certificat SSL (httpS) + Site builder = 11,99€ / an !

    Mon expérience sera peut-être intéressante pour vos lecteurs, belges 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *