Pourquoi le BYOD a-t-il du mal à prendre son envol

Grâce à une avancée technologique sans précédent dans le domaine de la communication et du traitement des données, de plus en plus de consommateurs finaux sont amenés à utiliser de nouveaux périphériques dans le cadre du travail.  Les gains en fonctionnalité et services rendus apportés par ces nouveaux outils de travail laissaient présager l’émergence certaine du BYOD au sein des entreprises.

Provenant de l’expression anglaise « Bring Your Own Device », le BYOD désigne l’usage d’équipements informatiques personnels dans un contexte professionnel, comme par exemple l’utilisation par un salarié de son propre smartphone ou tablette lorsqu’il souhaite accéder au réseau de son entreprise.

A première vue, le BYOD avait tous les arguments pour séduire un grand nombre d’entreprises et devenir une pratique usuelle au sein du monde professionnel. Cependant, pour certaines raisons, il est encore loin de faire l’unanimité.

Essayons d’expliquer pourquoi:

C’est un fait, le BYOD a fait émerger un certain nombre de risques que les entreprises doivent appréhender. Bouleversant certaines règles établies, ces dernières doivent ainsi mettre en place une longue réflexion pour déterminer les impacts que l’installation du BYOD pourrait entrainer sur leurs structures.

La sécurité des données

La réticence initiale des entreprises à adopter le BYOD provient d’abord du risque de fuites de données. En effet, le BYOD suppose que l’ensemble des périphériques utilisés par les employés soient compatibles et connectés au réseau de l’entreprise, au risque d’entraîner des failles techniques. Désignée comme étant la préoccupation majeure des entreprises, une faille dans la sécurité des données est malheureusement la première cause de fuites d’informations auxquelles sont confrontées les entreprises.

A titre d’exemple, Coca Cola a dû ainsi l’année dernière faire face à une faille dans son système de sécurité à la suite d’un vol de plusieurs ordinateurs portables par un de ses employés.

Le domaine privé de certaines données

Tout comme les entreprises qui souhaitent éviter toutes fuites de données confidentielles, les employés veulent également garder un usage privé de leurs données personnelles. La protection de ces informations personnelles fait ainsi l’objet de nombreuses chartes assez conséquentes à mettre en place pour les entreprises.

Des conséquences légales

Faire face à toutes les exigences juridiques peut s’avérer très coûteux. En effet, de nombreux coûts cachés peuvent apparaître et rendre très dissuasif le recours au BYOD pour les entreprises. Il s’agit surtout de coûts d’installation mais également de suivi.

Des solutions existantes pour les entreprises

Heureusement, plusieurs groupes ont essayé de repousser ces craintes exprimées par les entreprises en proposant un panel d’offres et de solutions personnalisées apportant une réponse effective aux risques engendrés par le BYOD.

Ces offres vont pour la plupart se présenter sous la forme de services packagés s’appuyant sur l’utilisation des propres périphériques des vendeurs et sur un programme de sécurisation et de suivi de la mise en place de la technologie. Des acteurs comme IBM, Microsoft ou encore Dell se démarquent avec des programmes entièrement dédiés au BYOD type Dell Security Solutions, et qui sont accessibles sur ce marché. Je vous invite d’ailleurs à visionner la vidéo ci-dessous.

Pyo

Comments

  1. Répondre

  2. Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.